Déconcertant Bamako !

Publié le par africultureconsciente.over-blog.com

Après un long périple éreintant sur le route de l'espoir : un bus non climatisé, une nuit spéciale touriste dans le bus au poste de police ( les autres passagers, eux dorment sous les tentes), le passage du no man' land à pied, un arrêt pour roue crevée, Bamako scintille enfin sous nos yeux.

Bref aperçu pendant que l'on nous transporte à l'auberge. Changement d'ambiance : les rues sont animées, les gens trinquent à la bière et il fait assez chaud....Nous, nous sommes déconnectés et ravies d'être arrivés !! Une bière et au dodo...

 

rossobmko 014Voila quatre jours que nous arpentons Bamako. Ville énorme découpée en de nombreux quartiers (Magnambougou, Djikoroni Quinanbougou) et en carré de maison ( ici, on se retrouve en fonction des carrés et non des rues) ou la circulation est aussi intense que le périphe de Paris. Mobylettes, vieilles Peugeot et Mercedes se pressent dans les bouchons des artères! Ça pue! Nous avons humé la pollution en traversant le pont des martyrs long de un kilomètre. Masque de protection obligatoire!

 

Bamako, c'est aussi ses marchés colorés. Le marché d'N'Golonina, entrepôt de bus, déchargements de denrées alimentaires et des rues avec quelques sculpteurs de bois et tisseurs de bogolans. Le marché de Badalabougou, légumes friperies, magasins de pièces détachés en tout genres. Le grand marché et la maison de l'artisanat où le choix variés des tissus ( bazin, wax) et l'oppression des marchands donnent le vertige. Nous nous sommes quand même lancés dans les négociations pour tailler de beaux costumes africains!

La vie à Bamako est vite fatiguante. Deux heures de vie malienne t'épuise pour la journée ( et oui c'est dur les voyages...) rossobmko 015

Alors, nous nous reposons souvent dans notre agréable auberge ( jardin et bar à dispo) et nous contentons de sorties dans notre quartier. Situé de l'autre coté du fleuve Niger, à l'opposé du centre ville, se quartier regorge de scènes de vie dépaysantes : mariage rythmé par des percussions et du défilé de femmes parée de leurs plus beaux habits, femmes nettoyant le linge au bord du Niger, tournoi local de foot......

 

Bon, vous allez nous dire aussi que Bamako c'est une aussi une vie nocturne musicale. Et bien oui! Hier nous sommes allés dans  le bar de Tiken Jah Fakoly, temple du reggae : Radio Libre!! Peu de monde quand on y était mais on y retourne samedi pour un grand concert : Takana Zion (la relève du reggae Africain parait il....). Ce soir beaucoup de concert organisés on hésite encore...

 

Et coté festival, on se fait une petite récréation dans notre projet agricole en allant au festival du fleuve Niger à Ségou. Quatre jours de festivités à partir du 3 février ( comme les nuits de la roulotte...) : théâtre, exposition sur la culture dogon, Toumani Diabaté, Ismael lo, Femi Kuti, Amadou et Mariam et bien d'autres...

 

Malheureusement, une très mauvaise nouvelle contrecarre notre joie de vivre. Un virus s'est introduit sur notre clé de sauvegarde et sur notre dictaphone. Nous avons peut être perdu tout les enregistrement que nous avons fait jusqu'à maintenant.

Avis aux informaticiens pour une aide : lorsque l'on connecte le dictaphone sur l'ordi, les dossiers apparaissent en raccourcis et nous ne pouvons pas les ouvrir.  Il n'y a plus de données. Pourtant nous pouvons toujours écouter  les enregistrements sur le dictaphone. Nous utilisons une carte SD. Nous sommes vraiment dégoûtés et si quelqu'un peut trouver une solutions pour que l'on puisse récupérer nos fichiers se serait super cool ! alors aidez nous SVP !!

 

Autre NB : Il est difficile de prendre des photos du quotidien car l'usage de l'appareil photos dans certains contextes et situations est déplacées.... Mais on a tout dans la tête.

 

On vous embrasse très fort !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tyclem 15/02/2011 08:49


Bonjour les pti poulets!!! pti clem suit de loin et en silence vos pérégrination et je suit franchement épaté par votre voyage !! et pour votre problème de virus , surtout ne faite rien de bourrin
et si vus n'avez rien sur place , ne jetez rien ! je peux vos regler le soucis , envoyer un email; des bisous plein !


Anne ta cousine 08/02/2011 18:29


Salut les grands zados, je vais pouvoir vous suivre en live (enfin) sur mon iPhone. J ai croisé les parents de Claire ce w end chez les vieux de le hiaute. Je les ai trouvé bien cool. Biz a vous
deux


les vieux de la hiaute 30/01/2011 13:23


merci d'avoir pris des photos d'oiseaux . le rouge serait un amarante du sénégal, pour l'autre, jaune et bleu, je cherche... on va essayer de contacter toutes nos connaissances férues en
informatique pour voir s'ils ont des idées pour résoudre votre problème de dictaphone. a bientôt et bon concert.