Les jardins de Dar Bouazza

Dar bouazza 01 (41)

 

Crée en 2003, sur un terrain mis à la disposition de l'association Terre et Humanisme Maroc (TH), par Fettouma Benabdendi. 

Ce jardin est aujourd'hui un lieu d'expérimentation, d'accueil et de formation. Situé à une vingtaine de km de Casablanca, le site s'inscrit dans la problématique péri-urbaine de spéculation foncière et d'abandon des activités agricoles, au profit d'une urbanisation désordonnée. Le lieu veut ouvrir la voie à un développement plus harmonieux entre territoires urbains et ruraux, basé sur des relations de complémentarité entre ces deux mondes qui aujourd'hui semblent s'opposés.

D'une personne en 2003, ils sont désormais sept agroécologistes dans le village (1ha chacun), mutualisant leurs différentes forces de travail. En effet, un jour par semaine, il se retrouve chez l'un d'eux à tour de rôle pour effectuer les gros travaux, comme par exemple les buttes sandwichs :  elles permettent de créer un sol vivant et d' apporter quotidiennement de la matière organique aux plantes gourmandes, tomates, courges, choux et comme dans le cas Dar Bouazza, la menthe! 

 Dar bouazza 01 (33)

 

Pour la réalisation  d'une belle butte procédé ainsi : creuser une fosse d'environ 35 cm de profondeur et l'agrémenter d'une première couche de paille ou de branche sèche. Ensuite ajouté des raquettes de cactus bien hachées ou autres selon terroir, BRF(Bois Real Fragmenté), par exemple. Puis une couche de terre avec du compost, semer puis pailler et arroser fortement !! Cette butte a une durée de vie de 2 ans ! et marche très bien ici !

 

De plus, depuis 2008, ils utilisent le concept d'AMAP( Association Pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) en créant le partenariat producteurs agroécologistes consommateurs de Dar Bouazza (PPACDB). Le but étant de créer une ceinture verte productive et écologique autour de Casablanca. Ces derniers leur livrent chaque semaine des paniers de légumes frais, de saison, à prix fixe payé à l'avance (environs 45 paniers et pas des moindres !)

En 2010, la demande dépasse largement l'offre disponible.

Dar bouazza 01 (24)

 

Ces démarches ont permis de faire connaître la production agrocécologiste locale et créé de nombreux liens sociaux de proximité. Ce lieu à redonner de l'espoir à des familles, remis le statut de paysans à sa juste place et offre de nombreuses perspectives pour les années à venir.

 

Un lieu à découvrir !

 

Lien extrait entretien avec un agriculteur, Bouchaib : http://dl.free.fr/rFp9dPe76

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :